Accueil > Bulletins d’information > BULLETIN D’INFORMATION DE L’ADCV, JUILLET 2009

BULLETIN D’INFORMATION DE L’ADCV, JUILLET 2009

LE MARCHAND DE MEUBLES SUEDOIS ESSAIE ENCORE !

dimanche 12 juillet 2009, par AdcvAdmin

Comme prévu, FAMILY VILLAGE IKEA retente sa chance à Mougins St. Martin. Un nouveau dossier en préparation dans le plus grand secret, depuis des mois, vient d’être déposé le mardi 30 juin 2009. Nous le savons tous, l’été est la période idéale pour tenter le passage en force de tous projets ou dossiers difficiles et/ou dérangeants. Ils espèrent ainsi ne pas se heurter à une opposition massive de riverains.

Le nouveau Family Village Ikea sera quasiment identique au précédent projet : même si la surface commerciale du magasin Ikea est ramenée de 17.000 m2 à 14.000 m2, le centre commercial sera tout de même de 26000 m². De plus, ne nous leurrons pas, IKEA prévoira, comme à son habitude, de futurs et rapides agrandissements. Le combat redémarre et nous comptons sur vous tous pour faire à nouveau échouer ce projet mé-galy-maniaque !

Peu importe sa taille, nous sommes toujours opposés à un FAMILY VILLAGE IKEA à Mougins St. Martin !!!

Et que l’on ne s’y trompe pas : nous ne sommes pas contre un Ikea dans les Alpes-Maritimes, mais nous demandons que son implantation se fasse dans un endroit mieux adapté.


PDF - 65.6 ko
ADCV Infos Juillet 2009

LE MARCHAND DE MEUBLES SUEDOIS ESSAIE ENCORE !

Après deux échecs successifs, le triumvirat ALTAREA-IKEA-Mairie de MOUGINS revient à la charge en misant sur ce qu’ils appellent un
"petit IKEA" de 14.000 m2 au lieu des 17.000 initialement prévus.
Cette situation n’apportera aucun changement quant aux nuisances occasionnées et à l’asphyxie routière inévitable de tout le bassin Cannes-Grasse-Antibes.

IKEA : QUELLE TAILLE DEMAIN ?

- IKEA n’a de cesse d’agrandir ses magasins : Toulon, Bordeaux, Montpellier, Marseille, Plaisir vont gagner en surface de vente et en parkings. Nous sommes conscients qu’IKEA Mougins ne restera pas longtemps coincé dans 14.000 m² à Saint-Martin, d’autant que le parking a conservé sa superficie initiale de 2000 places en sous sol. L’exemple du “petit” IKEA de Saint-Herblain (13.000 m²), près de Nantes, est parlant.
Dans ce magasin ouvert en 2002, IKEA se trouve déjà à l’étroit depuis plusieurs années. " Les responsables d’IKEA nous sollicitent régulièrement pour évoquer l’agrandissement " précise le Directeur de Cabinet du Maire de Saint-Herblain, et ce, malgré l’ouverture de 3 nouveaux magasins dans la zone de chalandise initialement prévue pour le magasin de Saint-Herblain. Pourquoi en serait-il autrement à Mougins ?
- Un " petit IKEA ", ce n’est que de la poudre aux yeux pour essayer de faire passer la pilule : aucun des magasins IKEA ouverts l’an dernier n’est inférieur à 17.000 m² et les projets à venir ont des surfaces de 25 et 26.000 m².
Là aussi Ikea MOUGINS serait-il une exception ???
- " Pour rentabiliser son modèle, IKEA doit s’assurer un certain flux de clientèle et chaque magasin va donc chercher ses clients jusqu’à des centaines de kilomètres à la ronde…La zone de chalandise d’un magasin couvre un bassin de population de l’ordre de 1 million d’habitants. En dessous, le concept n’est plus rentable " (source Nouvel Observateur). Preuve qu’Ikea Mougins va bien drainer des milliers de véhicules supplémentaires.

26.000 OU 32.000 m² : TOUJOURS LES MEMES NUISANCES

Même avec des aménagements routiers, les problèmes déjà existants du secteur (embouteillages, accidents, pollution, etc...) seront aggravés : avec au minimum 10.000 véhicules supplémentaires par jour, 17.000 le week-end (chiffres annoncés il y a 2 ans par le Conseil Général) la circulation dans tout le bassin Cannes-Grasse-Antibes deviendra impossible. Vous avez tous constaté que l’échangeur autoroutier Cannes-Mougins est déjà saturé ! Et aucun aménagement n’est d’ailleurs prévu, comme l’a confirmé Escota.

Devrons nous donc sortir à Antibes ou à Cannes la Bocca pour tenter de rentrer chez nous ? Combien d’heures supplémentaires de transport ? Est-ce cela la " qualité de vie " dont parlait le Maire de Mougins ?

QUI PAIERA ?

De plus, ces aménagements routiers vont coûter des sommes astronomiques et la grande question est de savoir qui paiera les frais !

La loi stipule qu’un aménageur privé ne peut financer la réalisation d’équipements routiers extérieurs au projet et n’étant pas réservés à l’usage exclusif des usagers du centre commercial. Donc ni Altaréa ni Ikea ne pourront financer ces travaux !
De même, le Conseil Général en 2006 avait précisé dans un courrier de son Président M. Christian Estrosi "Je tenais à vous indiquer qu’en aucun cas le Conseil Général des Alpes Maritimes ne financera d’éventuels travaux dont le coût ne peut peser sur le contribuable". Le nouveau Président du Conseil Général, M. Eric Ciotti, tiendra t-il le même discours ? Dans le cas contraire, ce seront nos impôts départementaux et communaux qui financeront ces travaux ! Vous, contribuables concernés, êtes vous d’accord ? Et ce n’est pas la taxe professionnelle amenée à disparaître qui compensera les dépenses !

DES DOMMAGES COLLATERAUX MEME EN SOUS-SOL !

Les aménagements routiers vont déséquilibrer le sous sol particulièrement sensible dans ce périmètre à risques. Pour mémoire, il y a quelques années, la pénétrante Cannes-Grasse était restée fermée plusieurs mois à cause de l’effondrement de la chaussée, précisément dans cette zone. Il avait été alors découvert plusieurs poches remplies de substances vaseuses ou glaiseuses (gypse), situées entre 18 et 20 mètres du niveau du sol. La principale, qui avait motivé la fermeture de la pénétrante, atteignait même 10 mètres de profondeur.
La dissolution de la roche (gypse mêlé à de l’argile rouge) par les eaux souterraines était à l’origine de l’effondrement. Si la cause principale était d’importantes infiltrations d’eau, la roche a aussi cédé sous le poids du bitume et du passage des véhicules (source Nice Matin).
Qu’en sera-t-il demain avec 45 000 véhicules/jour sur la pénétrante et l’impact des dizaines de poids lourds quotidiens venant livrer le centre commercial ?
Qu’en sera-t-il lorsque les travaux de création d’un parking en sous sol de 2000 places (qui lui, reste inchangé) vont commencer, avec le risque de nouveaux glissements de terrain ? Le sous-sol est rongé par l’eau. Nombreuses sont les sources qui seront déviées par les travaux. Quels seront les effets dévastateurs produits à plus ou moins longue échéance ?

En conséquence, il est inconcevable que des aménagements sur cette portion routière soient projetés et réalisés : leur impact et les risques collatéraux étant manifestement immenses, connus et d’ailleurs répertoriés par l’actuel PLU de la commune de Mougins…
Nous dira t-on une fois de plus que les riverains et les habitations aux alentours ne risquent rien ? Nous continuons à nous opposer à cette nouvelle tentative d’implantation. Et si le combat risque d’être encore plus dur, les actions entreprises seront plus dures elles aussi. Nous n’avons que quelques semaines pour faire échouer ce projet. Vous serez très prochainement informés des diverses manifestations prévues et il est important que tout le monde se mobilise pendant ce court laps de temps. Car après il sera trop tard…