Accueil > Aérien > Courriers à l’Etat et aux Elus de La Roquette : réponse de M. le (...)

Courriers à l’Etat et aux Elus de La Roquette : réponse de M. le Sous-Préfet

samedi 20 juin 2009, par AdcvAdmin

Nous avions fait état de nos activités d’écriture aux représentants de l’Etat et aux Elus, activités souvent à sens unique (voir le billet original, plus bas).

Le 24 mars 2009, nous avons reçu la réponse du Sous-Préfet de Grasse à notre courrier du 26 janvier 2009 :

« Par courrier visé en référence, vous avez sollicité l’intégration de votre Association au sein de la Commission Consultative de l’Aéroport de Cannes-Mandelieu.
J’ai bien pris note de l’intérêt que portent les membres de votre Association à participer au fonctionnement de cette instance.
Toutefois, la composition de cette Commission formée de trois collèges paritaires a été fixée par arrêté préfectoral du 20 juin 2008. La durée du mandat de ses membres étant de trois ans, le prochain renouvellement interviendra courant 2010.
Aussi, dans l’attente du prochain renouvellement de cette instance, je vous propose d’adresser à l’avenir, à l’Association que vous présidez, le compte rendu des réunions de la Commission Consultative de l’Aéroport de Cannes-Mandelieu. »

Dont acte.
Nous attendons des nouvelles et des comptes rendus des réunions mais nous n’avons rien reçu pour l’instant. Nous ne manquerons pas de déposer sur le site les informations que nous recevrons sur l’évolution des discussions à propos des nuisances aériennes.


Billet original du 14 mars 2009 :

L’ADCV écrit souvent aux représentants locaux de l’Etat et à des Elus. Ces lettres restent parfois, remarquablement... sans réponse.

Concernant l’aggravation des nuisances aériennes sur la région, tout d’abord. Il y a 2 mois que l’ADCV a écrit au Sous-Préfet, aussi Président de la CoCoEnvi [1] pour y obtenir un siège d’observateur. Aucun courrier en retour.

Notre lettre au Sous-Préfet :

PDF - 31.6 ko
Courrier de l’ADCV au sous-préfet des Alpes-Maritimes

Même non-réaction avec le Maire de La Roquette-sur-Siagne. Il ignore toujours le désastre que serait la création en bordure de sa commune d’un centre commercial géant [2] centré sur un magasin IKEA.

Notre courrier au Maire de La Roquette :

PDF - 31.6 ko
Courrier de l’ADCV au maire de La Roquette Sur Siagne

Sur ces 2 sujets, l’ADCV déplore le peu de considération accordée aux appels à la vigilance des habitants.

L’Association continuera à exprimer leurs exigences : que la région connaisse un développement réellement soucieux de la préservation de l’environnement et des emplois existants, tout aussi fragiles et menacés qu’ailleurs.


[1Commission Consultative de l’Environnement de l’aéroport Cannes-Mandelieu

[2Même morcellé en une multitude de petits bâtiments...